Mutuelle pour seniors : pourquoi est-ce de plus en plus cher avec l’âge ?

La santé constitue un capital important pour l’homme. Or le fait de vieillir signifie généralement une augmentation des dépenses et des besoins en santé. Les cotisations de votre complémentaire santé augmentent à partir de 60 ans. Les besoins en frais médicaux deviennent de plus en plus importants. Devant ce constat, comment donc motiver la raison de cette hausse progressive du coût de la santé des seniors ?

Le rôle des mutuelles a évolué

Il faut d’abord noter la baisse progressive de la part des dépenses santé que la branche Assurance Maladie prend en charge. Cela est vérifié avec la quasi « exclusion » des postes tels que le dentaire ou l’optique. Aussi, la part restante à la charge des assurés devient plus élevée et, par conséquent, celle que la mutuelle senior doit supporter augmente proportionnellement. Étant donné l’amplification des dépenses à couvrir, les mutuelles deviennent plus chères pour les assurés. En outre, hormis la prise en charge de certaines pathologies particulières, la Sécurité sociale ne rembourse pas toujours bien ces dépenses. D’où la nécessité d’un complémentaire santé pour les retraités ; une tranche d’âge qui n’est pas concernée par les mutuelles d’entreprise.

Avec l’âge, les dépenses en santé augmentent

Quel que soit l’âge de la personne, une assurance maladie prend en charge la même part. Or l’état de santé des personnes âgées se fragilise avec l’âge notamment en termes de vue et d’audition. Les problèmes rencontrés qui deviennent fréquents occasionnent des soins très chers et de plus en plus coûteux. Le reste à la charge des retraités s’accroît à mesure que les frais augmentent. En effet, au fur et à mesure que l’on vieillit, les traitements sont plus onéreux, les recours aux soins dentaires ou à l’optique plus réguliers et les hospitalisations plus fréquentes, etc. Cette part des dépenses doit ainsi être couverte par les mutuelles. C’est pourquoi ces dernières se heurtent à plus de dépenses en couverture santé chez les seniors qu’au niveau des plus jeunes. D’où l’importance d’une souscription chez une bonne mutuelle.

Mutuelle : méthodes et objectifs obligent

La règle économique appliquée par les mutuelles leur impose une obligation de résultat. Pour que le risque santé couvert ne leur coûte effectivement pas plus cher qu’il ne leur rapporte, elles ont intérêt à trouver des solutions. La prise en compte du profil de risque de chaque personne est ainsi cruciale afin d’évaluer la valeur des cotisations. Cet élément repose sur plusieurs critères tels que la situation familiale, le lieu de résidence, les revenus de l’assuré, l’ancienneté stipulée dans le contrat et évidemment, l’âge. Souvent, les mutuelles établissent des tranches d’âge ainsi que les tarifs correspondants à chacune d’elles, avec un tarif généralement plus élevé pour les plus de 60 ans. Néanmoins, cette augmentation ne touche que les souscripteurs d’un contrat individuel. En effet, la tarification d’un contrat collectif ne considère pas l’âge.

Comment et pourquoi réaliser une simulation de mutuelle ?
Comment choisir sa mutuelle en ligne ?